INTERVIEW Pour Olivier Rech, ancien expert des “perspectives pétrolières” à l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la remontée du prix du baril de pétrole ne devrait pas durer.

Les cours n’avaient pas été aussi haut depuis octobre. Le Brent, le baril coté à Londres, est désormais proche des 50 dollars, bien loin des 27 dollars atteint mi-janvier. Cette hausse est-elle durable? Quelles conséquences pour les pays producteurs? L’analyse d’Olivier Rech, responsable de la recherche “Énergie” chez Beyond Ratings, ancien expert des “perspectives pétrolières” à l’Agence internationale de l’énergie (AIE) de 2006 à 2009. Lire plus